Concert Final Fantasy : un véritable Limit Break auditif!

Concert Final Fantasy : un véritable Limit Break auditif!

3 février 2019 Non Par Michaël Bertiaux

Vendredi dernier se déroulait le concert Final Fantasy préparé par l’Orchestre à vents Select Start. Les fans de cette importante série de jeux de rôle ont répondu à l’appel en grand nombre : plus de 350 fans étaient présents à la salle Jean-Paul-Tardif du collège Saint-Charles-Garnier pour une soirée musicale mémorable.

Les premières notes ont fait hommage à l’oeuvre de Final Fantasy VI, l’un des grands favoris sorti à l’origine sur Super Nintendo en 1994. C’est d’ailleurs l’inoubliable Terra de cet opus qui a remporté la grande finale des personnages les plus appréciés de Final Fantasy organisé sur la page Facebook de l’OSS.

Par la suite, nous avons eu droit au thème de Final Fantasy VIII arrangé par un ami personnel pour les besoins de la cause. C’était super! L’OSS a enchaîné avec des morceaux tirés de Final Fantasy X, y compris « To Zanarkand » et « Suteki da ne » qui demeurent encore aujourd’hui des pièces maîtresses du compositeur Nobuo Uematsu. Le dernier jeu représenté avant l’entracte était le MMORPG Final Fantasy XIV avec un medley intéressant qui s’est terminé avec une chorale pour créer un effet franchement saisissant.

Le deuxième entracte s’est amorcé de belle façon avec le fameux prélude, passage obligé de tout concert Final Fantasy. Ensuite, Bruno-Pierre et ses quelque 40 musiciens ont célébré Final Fantasy IX après les applaudissements nourris de la foule visiblement en liesse d’entendre à nouveau quelques bijoux de cette trame sonore impérissable. Pour la seconde fois en deux concerts, l’opéra Mario & Draco de Final Fantasy VI était de retour, cette fois avec un important changement : la présence des chanteurs invités Roxanne Bédard, Guillaume Boulay et Francis Belcourt.

À mes yeux le moment le plus fort du concert, cet opéra a éclipsé la performance originale avec des voix sublimes et une musique toujours aussi prenante, comme quoi les limitations de l’époque obligeaient les créateurs à se surpasser. Un concert Final Fantasy n’aurait pas été complet sans « One Winged Angel » de Final Fantasy VII, titre phare de la série qui a révolutionné son genre à une époque où la 3D en était à ses premiers pas. Pour cette pièce, Bruno-Pierre a sollicité la participation des spectateurs, qui devaient chanter « Se-phi-roth! » à l’unisson lors de moments-clés.

En guise de rappel pour un concert fabuleux, l’Orchestre à vents Select Start y est allé d’un classique avec le thème des Chocobos, ces grands oiseaux jaunes présents dans tous les Final Fantasy. J’avais beaucoup apprécié le concert 1-1 et cette fois, j’ai vraiment eu l’impression que la barre a été rehaussée. Le son était impeccable, tout comme l’organisation et la présentation visuelle un peu plus sobre. Il y avait même de nombreux prix de présence, ce qui témoigne d’une certaine reconnaissance des acteurs d’ici (notamment Gearbox Studio Québec et GameStop) envers des événements de qualité.

Les fans de musique de jeux vidéo peuvent déjà encercler la date du 7 juin 2019, moment choisi par l’OSS pour présenter son nouveau concert toujours à la salle Jean-Paul-Tarfif. Bruno-Pierre a laissé filtrer quelques jeux qui feront partie de la sélection comme PokémonSuper Smash Bros.Civilisation VI et Super Mario Bros. C’est un rendez-vous!

Sur le même sujet