Crytek procède à une restructuration et ferme 5 studios

Crytek procède à une restructuration et ferme 5 studios

20 décembre 2016 Non Par Michaël Bertiaux

Le studio allemand Crytek éprouve de sérieuses difficultés financières. Afin de stopper l’hémorragie, les dirigeants procèdent à une importante restructuration. Les 5 divisions à l’extérieur de Frankfurt et de Kiev ferment leurs portes, tout cela dans le but de se concentrer sur des jeux novateurs et des technologies qui ont bâti la réputation du studio.

À ce sujet, le CryEngine demeure « au cœur » des plans futurs du développeur : ce dernier sera amélioré par le biais de nouvelles mises à jour. Crytek continuera de travailler sur « d’importantes licences », mais plusieurs anciens employés ne pourront trouver un poste à Frankfurt ou à Kiev. L’employeur a mis sur pied un plan de transition pour venir en aide aux personnes affectées.

« Entreprendre une telle transition n’a rien de facile. Nous tenons à remercier sincèrement chacun des membres de l’équipe, passé ou présent, pour leur travail acharné et leur dévouement envers Crytek. Ces changements s’inscrivent dans une démarche essentielle que nous avons entreprise afin d’assurer un avenir sain et durable pour Crytek alors que nous allons de l’avant », a déclaré Avni Yerli, cofondateur de Crytek.

« Nous désirons continuer à attirer et à encourager les plus talentueux développeurs de cette industrie. Les raisons qui expliquent ce changement ont déjà été communiquées à l’interne. Nos efforts se concentrent désormais sur les principales forces qui ont toujours défini Crytek : des développeurs de renom, une technologie de pointe et la création de jeux novateurs. Nous croyons que de traverser un processus aussi éprouvant fera de nous un studio plus viable, flexible et attirant, prêt pour son succès futur ».

Sur le même sujet