Postal Redux : entrevue exclusive

Postal Redux : entrevue exclusive

19 mai 2016 Non Par Michaël Bertiaux

Violente, décalée, choquante, la série Postal est controversée depuis ses débuts. La critique ne dérange pas du tout le studio Running With Scissors qui ne s’est jamais laissé abattre par ces scandales médiatiques. Et la raison est simple : les joueurs aiment cet univers tordu. Demain, une version remastérisée du tout premier jeu sera commercialisée, intitulée Postal Redux. En attendant notre critique, voici une entrevue exclusive réalisée auprès de l’un des employés de Running With Scissors. Pour lire la version originale anglaise, cliquez ici. Vous pourrez acheter le jeu dès demain sur PC (Steam) au coût de 14,99 $.

Merci de prendre le temps de répondre à nos questions aujourd’hui. Auriez-vous l’obligeance de vous présenter à nos lecteurs?

Je m’appelle Mike Jaret. Je suis vice-président du développement des affaires pour Running With Scissors. Je fais partie de l’entreprise depuis 2002!

Cela fait bientôt une décennie que le tout premier Postal (30 septembre 1997) a été lancé sur PC et Mac dans la controverse. Quelle est la plus importante différence entre hier et aujourd’hui pour une telle franchise?

Correction, cela fait bientôt 20 ans! [Note : mon erreur!] La différence la plus notable est que les jeux aussi violents que Postal sont légion. Avant, tous les jeux violents impliquaient des extra-terrestres, des Space Marines, etc. Nous étions les premiers à présenter un jeu avec un mec dans une situation relativement normale.

Postal Redux

Postal Redux est un remake du titre original. Pour vous, quel était le plus grand défi de développement pour les nouvelles plateformes?

Adopter une nouvelle technologie était ce qui représentait le plus grand défi. Bien que l’équipe soit plutôt à l’aise avec la technologie Unreal ~2, la mise à jour vers la version 4 était à la fois incroyable et intimidante. Il y a eu une période d’adaptation, c’est toujours le cas d’ailleurs, mais c’était définitivement tout un défi!

À quel point avez-vous misé sur le fait d’être fidèle au jeu original? Était-ce votre priorité?

Absolument. Chaque niveau a été redessiné intégralement. Nous désirions que le jeu conserve le même look et la même atmosphère, simplement modernisés! Notre priorité était de rendre le jeu plus « jouable », ce pourquoi nous avons ajouté Rampage.

Postal Redux

Existe-t-il des fonctionnalités dans Postal Redux qui étaient absentes de la sortie originale?

Nous avons ajouté Rampage qui, essentiellement, est un nouveau mode de jeu similaire à Hotline Miami. Vous obtenez des points en fonction de comment vous tirez dans les niveaux. Des multiplicateurs s’ajoutent pour les meurtres en série réalisés grâce à la panoplie d’armes différentes. Le tout est présenté avec de la musique pour donner à ce mode une sensation proche de l’arcade.

Postal Redux

Si Postal Redux connait assez de succès, considérerez-vous un remake de Postal 2 pour une audience moderne?

Nous avons toujours voulu le faire, mais la prochaine étape est de créer un nouveau jeu qui n’est PAS lié à la série Postal, mais qui s’y apparente.

Running With Scissors a toujours prêché pour la liberté d’expression dans l’industrie. Croyez-vous qu’il y a une limite? À mes yeux, Postal a toujours été un plaisir coupable (et violent!), un peu comme GTA. Toutefois, je suis curieux d’en savoir plus sur votre opinion quant aux jeux qui vont peut-être trop loin, par exemple un jeu comme Hatred qui a été qualifié de « simulateur de génocide » ou pourquoi pas Manhunt et ses exécutions horribles.

Tout le monde a le droit de créer ce qu’il désire, merde Postal 1 n’était pas si drôle (Postal 2 l’était). Comme toute autre forme de média, nous sommes réglementés par un conseil de direction (ESRB) et cela permet aux parents de faire le bon choix lorsqu’ils achètent des jeux à leurs enfants.

Postal Redux



Pages : 1 2