Critique : Superbeat Xonic

Critique : Superbeat Xonic

3 novembre 2015 Non Par Sarah Szefer

Dans les années 90, Konami a jeté les bases du jeu de rythme avec son Beatmania et autres dérivés comme Dance Dance Revolution. Ce genre est généralement demeuré niche dans le monde du jeu vidéo, à l’exception de la folie Guitar Hero et Rock Band d’il y a quelques années. Parmi les concurrents à Konami dans ce domaine, le développeur sud-coréen Pentavision s’est démarqué avec sa série DJ Max, notamment en arcade, sur PSP et sur mobiles. Après avoir quitté Pentavision, l’équipe de DJ Max a fondé un autre studio, Nurijoy, et a développé une suite spirituelle pour PlayStation Vita, Superbeat Xonic, dont la sortie en Amérique du Nord est prévue le 15 novembre 2015.

La structure du jeu est simple : dans une interface en tunnel, des notes marquant le rythme apparaissent en rafale et il faut appuyer au bon moment sur la bonne touche ou directement sur la note par l’entremise de l’écran tactile pour obtenir des points. Une barre de vie reflète les notes réussies et manquées; si celle-ci se vide entièrement avant la fin de la chanson, ce sera un échec et il faudra recommencer. Le jeu comprend une cinquantaine de courtes pistes sonores de moins de deux minutes, couvrant divers genres allant du techno au métal. On y retrouvera même, en contenu téléchargeable, des pistes tirées des jeux BlazBlue, Guilty Gear et Magical Beat de Arc System Works (qui édite Superbeat Xonic au Japon).

superbeat xonic gameplayCapture d’écran du jeu Superbeat Xonic

En plus des niveaux de difficulté facile, moyen et difficile, on peut choisir le degré de complexité des touches (allant de 4TRAX jusqu’à 6TRAX FX). Ainsi, on peut opter pour seulement quatre touches plus les deux manettes de la Vita ou carrément utiliser six boutons, les deux manettes et les touches L1 et R1. Le jeu propose également deux modes de jeu : Stage, dans lequel on choisit trois chansons à la fois, et World Tour, qui présente trois pistes en rafale associées à des défis à relever, comme réussir un combo de 100 touches consécutives. Ces défis donnent droit à des icônes de DJ qui, lorsque équipées, permettent d’ajouter des pouvoirs ou des protections, comme une plus longue barre de vie.

Basé sur le jeu d’arcade Beatcraft Cyclon, Superbeat Xonic est un retour à la base pour un jeu de rythme. Ici, pas d’animations ou de vidéos en arrière-plan pour nous distraire pendant les parties, et pas de combinaison hybride avec un autre genre de jeu, comme c’est le cas avec la série de jeux Hatsune Miku ou Persona 4: Dancing All Night. Tout comme son grand frère de l’arcade, Superbeat Xonic est optimisé pour une utilisation par écran tactile, même si cette option rend le jeu moins portatif.

superbeat xonic music

Les fans de jeux de rythme d’arcade purs et durs trouveront leur compte avec Superbeat Xonic grâce à la diversité des genres couverts, la courte durée des chansons et son esthétisme abstrait. Superbeat Xonic sera disponible en versions numérique et physique, et le jeu sera compatible avec la PlayStation TV.

Fiche technique

Développeur : Nurijoy
Éditeur : PM Studios
Cote ESRB : T (pour adolescents)
Nombre de joueurs : 1
Plateforme : PlayStation Vita (physique et numérique)
Date de sortie : 15 novembre 2015
Compatibilité PlayStation TV : Oui

[easyreview title=”Appréciation du jeu” cat1title=”Verdict” cat1detail=”” cat1rating=”3.5″]

Sur le même sujet