Battleborn : le plein d’infos

12 juin 2015 Non Par Michaël Bertiaux

Gearbox Software prépare depuis un moment le jeu de tir coopératif Battleborn. Le studio emprunte divers éléments associés aux populaires arènes de bataille en ligne multijoueur (MOBA) pour son projet dont la direction artistique se veut proche d’un certain Borderlands, c’est-à-dire colorée et plutôt cartoon. Dans Battleborn, le but est de sauver Solus, la dernière étoile de la galaxie. Une force maléfique tente de l’anéantir et c’est à ce moment que les 25 héros du jeu entrent dans la danse.

En plus de modes multijoueur compétitifs, Battleborn proposera une campagne étoffée qui pourra être réalisée par un à cinq joueurs. Chaque héros correspond à un archétype classique du monde des jeux de rôle : tank, dps, soutien, etc. Seul ou en équipe, le but est de terrasser des monstres par dizaines et ainsi récupérer du butin pour améliorer ses statistiques de combat. Toutefois, le jeu diffère de Borderlands malgré les apparences : « Borderlands est un heureux mélange entre jeu de tir et jeu de rôle qu’a réalisé Gearbox. Vous choisissez un personnage, jouez avec une tonne d’heures, vous évoluez, vous personnalisez la façon de jouer, vous êtes vraiment en contrôle du gameplay. Avec Battleborn, nous désirions ramener ce butin aléatoire et rendre le tout encore plus rapide de sorte à ce que vous expérimentiez la sensation de monter de niveau et de personnalisation bien plus souvent », a déclaré le directeur créatif Randy Varnell.

Pour mener à terme cet objectif, les développeurs ont créé le système Helix, une fonctionnalité unique de Battleborn. Au lieu de gagner de l’expérience de façon cumulative, vous recommencez à neuf dans chaque mission. Le niveau maximal est 10 et à chaque étape, vous avez le choix entre dépenser un point dans une habileté passive ou active. Une recette qui a déjà été testée avec succès dans des jeux comme League of Legends et DOTA 2. Cette approche diamétralement opposée à Borderlands (je reviens souvent sur cet exemple car Gearbox en est l’auteur) comporte son lot de risques, mais surtout elle ouvre la porte à une panoplie de stratégies différentes pour les 25 héros. Au lieu d’être coincé avec les mêmes habiletés des heures durant, le joueur pourra s’adapter aux situations et choisir ses habiletés en conséquence. Le squelette du jeu est construit autour de parties rapides après tout.

Battleborn fera aussi dans l’humour, une marque de commerce du studio Gearbox Software. Un exemple donné est la présence d’un loup transportant un « engin du jugement dernier » sur son dos que vous devez escorter jusqu’à sa destination. Attendez-vous aussi à des dialogues amusants entre les héros et leurs ennemis. Battleborn sera commercialisé sur PC, PlayStation 4 et Xbox One l’hiver prochain. Un premier test MOBA-FPS sur consoles qui pourrait inspirer d’autres compagnies. En attendant, voici une tonne de médias associés au jeu :


https://www.youtube.com/watch?v=-U3M8R4dQiE

Source : ShackNews

Sur le même sujet