Koji Igarashi annonce Bloodstained

11 mai 2015 Non Par Michaël Bertiaux

Le vétéran Koji « IGA » Igarashi, anciennement producteur de la série Castlevania et surtout reconnu pour son apport au projet Symphony of the Night, a annoncé un tout nouveau projet digne de son nom. Inspiré de ses succès passés, Bloodstained: Ritual of the Night est un jeu en 2D à défilement horizontal doté d’un style gothique unique. Axé sur l’exploration et le développement de personnage réputé des « Igavania », ce titre a besoin du soutien financier de la communauté, ce qui a donné naissance à une campagne sur le site Kickstarter.

« Plusieurs années se sont écoulées, mais il est enfin temps de se rencontrer à nouveau. Avec votre aide, j’espère créer un nouveau jeu basé sur certains des aspects fondamentaux en matière de gaming pour lesquels mes jeux ont été reconnus. Je vous remercie de votre soutien : j’ai bien hâte de vous enrôler dans mon armée de la nuit! », a écrit Koji Igarashi sur Kickstarter.

Un producteur affamé

Il y a longtemps que Koji Igarashi n’a pas mis la main à la pâte dans un jeu outre qu’à titre de producteur. Il faut remonter à 2005 avec Castlevania: Curse of Darkness pour retrouver un jeu dans lequel il s’est investi personnellement au niveau du scénario. Dire que ce vétéran est affamé est donc un euphémisme et Bloodstained: Ritual of the Night se veut une continuation voire un perfectionnement des idées initiées dans ses oeuvres précédentes. Lui aussi frustré par des éditeurs ne voyant pas le potentiel de ce genre, le créateur a vite démontré (comme Playtonic avec Yooka-Laylee) que les joueurs ont un intérêt pour la chose. En effet, le projet Kickstarter a atteint son objectif de 500 000 $ en moins de 24 heures et approche des 700 000 $ à l’heure d’écrire ces lignes.

Un hommage sur toute la ligne

Dans Bloodstained: Curse of the Night, les joueurs incarneront Miriam, une jeune femme dont le corps a été fusionné avec des cristaux magiques. Cette malédiction l’afflige mais s’avère aussi le seul moyen de freiner Gebel, autrefois humain désormais devenu un montre de la nature. C’est d’ailleurs dans son château démoniaque que vous vivrez votre aventure épique afin de sauver les humains de leur destruction. Les développeurs ont confirmé un système d’artisanat poussé basé sur la création d’armes grâce à des matériaux lâchés par les ennemis terrassés.

Même s’il est encore trop tôt pour connaitre sa date de sortie, Bloodstained: Curse of the Night s’annonce déjà comme un incontournable pour les fans de Castlevania qui sont demeurés sur leur faim depuis longtemps. Le jeu est en développement sur PC, PlayStation 4 et Xbox One avec possibilité d’obtenir une copie physique pour les partenaires qui débourseront un minimum de 60 $ sur Kickstarter.

 

Sur le même sujet