Au revoir Ralph Baer!

Au revoir Ralph Baer!

8 décembre 2014 Non Par Michaël Bertiaux

Aujourd’hui, l’industrie pleure la perte du « père des jeux vidéo », Ralph Baer. L’homme s’est éteint à l’âge vénérable de 92 ans à son domicile du New Hampshire dans la soirée du 6 décembre. Inventeur de renom, il a créé la Magnavox Odyssey, toute première console domestique vendue dès le mois d’avril 1972, précédent l’arrivée des machines Pong d’Atari.

Réfugié allemand né en 1922, Ralph Baer, de famille juive, a échappé aux forces nazies pour immigrer aux États-Unis en 1938. Il a obtenu son diplôme de la National Radio Institute en 1940 et a réparé des radios jusqu’en 1943. Par la suite, il a été enrôlé dans l’armée où il a occupé un poste dans le renseignement militaire. En 1946, il est le premier élève à décrocher un diplôme d’ingénieur en télévision à l’American Television Institute of Technology.

Une carrière marquante

Après la création d’un prototype permettant d’afficher un rectangle aux couleurs et aux formes variables avec l’aide de l’ingénieur Bob Tremblay en 1966, Ralph Baer n’a pas tarder à développer son premier jeu vidéo : Chase Game, où un joueur en pourchasse un autre qui disparaît lors d’une collision. À cette époque, l’ingénieur travaillait pour Sanders Associates (aujourd’hui une division de Lockheed), entreprise spécialisée dans le domaine militaire où il fabriquait des radars. Peu de personnes étaient au courant de l’existence de Chase Game, mais la direction avait apprécié le prototype interactif suffisamment pour mandater son équipe d’en créer une version améliorée.

La carrière de feu Ralph Baer a pavé la voie d’une industrie qui ne cesse de croître. Toutes les consoles sont issues de cette longue lignée. En plus de son importance capitale pour les jeux vidéo, l’ingénieur aimait créer des produits divertissants : il est responsable du célèbre SIMON, ce jeu électronique où nous devons toucher à des boutons de couleur dans le bon ordre. Au total, M. Baer était le propriétaire de plus de 100 brevets enregistrés au cours de ses nombreuses expérimentations avec la technologie moderne.

Saluons une vie qui aura contribué énormément à l’industrie des jeux vidéo, mais aussi à celle de la télévision et de l’électronique en général. Ralph Baer était plus qu’un inventeur, c’était un grand homme.

Ralph Baer et Bill Harrison testent la « machine brune » en 1969

Sur le même sujet