Satoru Iwata divise son salaire en deux face à ses insuccès

Satoru Iwata divise son salaire en deux face à ses insuccès

29 janvier 2014 Non Par Michaël Bertiaux

Le président et chef de l’entreprise Nintendo, Satoru Iwata, a annoncé qu’il trancherait son salaire de 50 % suite aux pertes récentes enregistrées par sa compagnie. Par ce geste symbolique, le président compte racheter ses fautes sur une période de cinq mois. Les autres membres du conseil d’administration ne sont pas épargnés : la plupart d’entre-eux verront leurs salaires diminués de 20 à 30 %. Interrogé à savoir si cette mesure pourrait se prolonger au-delà du mois de juin, Satoru Iwata a répondu ceci : « Je prendrai une décision une fois que j’aurai évalué la situation de la direction à ce moment ».

La nouvelle console Wii U est intimement liée aux insuccès récents de Nintendo : les joueurs préfèrent télécharger des jeux sur leurs appareils intelligents, beaucoup moins chers et plus accessibles. La firme japonaise tiendra une conférence spéciale demain où elle détaillera son plan d’action pour une nouvelle stratégie d’affaires. La rumeur veut que Nintendo embrasse pour la première fois le marché mobile avec des démos de jeux et des applications qui auraient pour but de générer de l’intérêt envers les consoles du fabricant.

Une critique sévère

Les échecs de Nintendo sont loin de plaire aux investisseurs, et la critique des médias spécialisés n’est pas plus rose. « La performance pire que prévue de Nintendo est principalement liée aux ratés de la Wii U, a exprimé Hideki Yasuda, analyste jeux vidéo pour la firme Ace Securities de Tokyo. Nintendo n’a pas offert de jeux intéressants, ce qui a mis un frein aux ventes de la console. De plus, ses rivales génèrent beaucoup de demande ce qui restreint les parts de marché de Nintendo », a-t-il conclu.

Un peu partout ailleurs, les médias annoncent la mort du géant, blâmant ses principes ancrés dans le traditionalisme. La conférence prévue demain devrait secouer les choses puisque Satoru Iwata prévoit annoncer des mesures touchant le monde du mobile. Nous ne savons pas encore à quel point Nintendo misera sur cette stratégie ni les efforts qu’elle déploiera dans cet exercice. Demain pourrait donc s’avérer une journée historique pour l’entreprise, qui doit absolument trouver un moyen de vendre sa Wii U alors que la compétition amorce une année 2014 riche en jeux très attendus qui ne sont pas développés sur la console haute définition de Nintendo.

Source : AFP

Sur le même sujet