Microsoft recule face à l’opinion publique de son DRM pour la Xbox One

Microsoft recule face à l’opinion publique de son DRM pour la Xbox One

20 juin 2013 Non Par Michaël Bertiaux

Les consommateurs ont remporté toute une bataille face au géant de l’industrie Microsoft et sa future console Xbox One : la compagnie occupait toutes les manchettes par rapport à son DRM jugé abusif, et pas de façon positive. En plus de devoir se connecter à l’Internet une fois toutes les 24 heures, la console empêchait les joueurs de partager leurs jeux usagés ou même de les revendre sauf à des détaillants choisis par Microsoft. Le salon E3 et en particulier la conférence de l’éditeur semblent avoir donné un coup de fouet aux dirigeants car aujourd’hui plusieurs annonces changent complètement le portrait de la Xbox One.

Dans un premier temps, inutile de se connecter en ligne tous les jours. Après l’installation initiale de la console, vous pourrez profiter de vos jeux hors-ligne sans jamais nécessiter un accès Internet. Par la suite, vos jeux Xbox One seront échangeables, pourront être prêtés, donnés ou loués comme les disques Xbox 360 actuels. Ces caractéristiques ne s’appliquent malheureusement pas aux jeux téléchargés. Les jeux paraîtront en ligne et en format physique la même journée. Aussi, il a été annoncé que les jeux Xbox One, comme ceux de la PlayStation 4, ne seront pas zonés, autrement dit vous pourrez acheter un jeu du Japon et en profiter sans devoir changer pour une console japonaise.

Ces changements draconiens par rapport à ceux annoncés au dévoilement de la Xbox One voire au salon E3 sont intimement liés aux critiques formulées par les joueurs, les médias, mais aussi à la présence de Sony qui s’avérait pour plusieurs un choix évident par rapport au produit de Microsoft, plus cher et plus restreignant.

xbox one

Source : Xbox.com

Sur le même sujet