Impressions : Rogue Legacy

Impressions : Rogue Legacy

26 mai 2013 Non Par Michaël Bertiaux

Cette semaine, j’ai eu le plaisir de découvrir un nouveau jeu indépendant dont la démo (PC) vient tout juste d’être partagée par ses créateurs. Il faut dire que j’ai un penchant pour les jeux en old-school en 2D, qui me rappellent de bons souvenirs passés avec ma Super Nintendo. J’ai donc abordé Rogue Legacy avec beaucoup d’intérêt, d’autant plus que je savais qu’il proposait un château généré aléatoirement à chaque partie, ce qui m’intriguait. Pour résumer, vous incarnez un chevalier banal chargé d’explorer un château et de tuer ses habitants peu hospitaliers : des monstres en tous genres, de vils squelettes à des portraits maléfiques sans oublier les chevaliers ou les autres. Armé d’une épée, le héros tente de découvrir des trésors, mais le degré de difficulté pose rapidement problème. C’est que dans Rogue Legacy, la mort est une partie fondamentale du concept : vous continuez la partie avec un autre héros, cette fois affligé d’un malus quelconque, par exemple le daltonisme, le gigantisme, le nanisme, et plus encore. Grâce à l’or récupéré au cours de vos vies précédentes, vous améliorez votre propre château et, du coup, améliorez vos statistiques de base. Vous recrutez éventuellement un forgeron, une sorcière et un architecte, lesquels sont d’une aide importante dans votre quête.

rogue legacy gameplay gamerqc

Le château à explorer est truffé de pièges et pour survivre, vous devrez non seulement trouver de l’or, mais aussi des runes et des plans afin de fabriquer du meilleur équipement (épée, armure, gants, cape, casque). La magie joue elle aussi un rôle sous la forme de runes spéciales qui vous confèrent des bonus. Ainsi, le double saut et le vampirisme (à chaque fois que vous tuez un monstre, vous regagnez des points de vie) deviendront vite vos amis pour survivre un maximum aux épreuves qui vous attendent. En plus de la pénalité de choisir un héros avec un désavantage, la Mort vous attend à chaque fois que vous recommencez une partie, donc vaut mieux dépenser votre or ou sinon vous le perdez. Au cours de la première heure, le jeu parait impossible, mais au fur et à mesure que vous améliorez vos statistiques, vous prenez enfin le dessus. Non pas sans avoir maugréé quelques insultes envers les développeurs.

Malheureusement, la démo n’est pas compatible avec une manette. Je n’ai pas eu de problèmes avec la configuration clavier-souris suggérée, mais j’aurais tout de même préféré tester le tout avec une manette en mains. Mais ce n’est qu’une démo et je suis persuadé que cette fonctionnalité est déjà prévue. Si vous êtes à la recherche d’un jeu qui offre une bonne dose de défi tout en vous récompensant pour vos efforts, Rogue Legacy s’annonce comme un incontournable cette année. Vous pouvez pré-commander votre copie pour seulement 10 $ sur le site officiel : http://www.cellardoorgames.com/roguelegacy.html. Les créateurs apprécieraient aussi votre soutien en appuyant le projet sur le service Steam Greenlight : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=136969358. J’ai été impressionné par le produit jusqu’à présent et je crois que les amateurs de jeux old-school investiront beaucoup de temps dans ce jeu épatant.

rogue legacy gameplay gamerqc 2

Sur le même sujet