Une histoire de jeux vidéo, un regard nostalgique sur une industrie bouillonnante

Une histoire de jeux vidéo, un regard nostalgique sur une industrie bouillonnante

24 avril 2013 Non Par Michaël Bertiaux

Hier, une toute nouvelle exposition retraçant les origines de l’industrie des jeux vidéo de ses premiers balbutiements à aujourd’hui était inaugurée au Musée de la civilisation de Québec. Intitulée Une histoire de jeux vidéo, elle invite les curieux à découvrir une panoplie de consoles regroupées en sept périodes charnières :

  • 1972-1977 – Pong et ses dérivés;
  • 1977-1983 – les premiers jeux en couleurs
  • 1983-1989 – l’ère du dessin;
  • 1989-1994 – le Pixel Art;
  • 1994-1999 – l’arrivée de la 3D;
  • 2000-2005 – l’image s’affine;
  • 2006-2013 – jeux HD et jeux rétros

Avec plus de 80 bornes interactives, en passant de raretés européennes telle que l’Amstrad ou de machines moins obscures comme la Nintendo 64 ou la PlayStation 2, l’exposition a de quoi combler tous les goûts. C’est un véritable plaisir de réaliser à quel point l’industrie a évoluée; les organisateurs ont redoublé d’efforts pour transmettre une chronologie qui, sans être parfaitement exhaustive, nous fait voyager entre plusieurs générations de consoles avec brio.

Impossible de ne pas tomber sous le charme des nombreux décors ainsi que des nombreux jeux cultes, y compris Pong, Space Invaders, Pitfall, Bubble Bubble, Super Mario Bros, Metal Slug, Virtua Fighter, Dance Dance Revolution et Donkey Kong Jungle Beats. Ce n’est là qu’une infime partie des titres sur le plancher du Musée qui, pour l’occasion, s’est transformé en arcade intergénérationnelle. Petits et grands prennent plaisir à plonger dans un univers riche en diversité qui fait changement des expositions conventionnelles. Une histoire de jeux vidéo est d’abord et avant tout un hommage à une industrie fleurissante qui, au Québec, emploie des milliers de professionnels depuis la fin des années 1990.

Interactive, surprenante, palpitante, l’exposition vaut amplement au moins une visite. En plus d’une prise en main directe avec bon nombre de classiques, il ne faudrait pas sous-estimer l’importance des faits historiques disséminés tout au long du parcours interactif. GamerQC.com était présent à l’inauguration et voici une courte vidéo ainsi que nos nombreuses photos de l’événement. Pour de plus amples renseignements, dont la tarification en vigueur, visitez le site officiel à l’adresse suivante : http://www.mcq.org/jeuxvideo/Une histoire de jeux vidéo se tiendra du 24 avril 2013 au 16 mars 2014.

Un mot de Philippe Dubois, responsable principal du projet :

[nggallery id=163]

Sur le même sujet