Compte-rendu : événement des Fêtes 2012 de Nintendo

Compte-rendu : événement des Fêtes 2012 de Nintendo

31 octobre 2012 Non Par Michaël Bertiaux

Mardi dernier, Nintendo conviait la presse à Montréal pour célébrer Noël à l’avance. L’éditeur s’apprête à offrir sa nouvelle console, la Wii U, à compter du 18 novembre 2012. L’occasion pour nous d’apprivoiser la machine et ses particularités avant le public, d’avoir du temps de qualité avec certains des titres les plus prometteurs du lancement. Voici nos impressions des titres phares de cet événement.

Scribblenauts Unlimited

Le développeur 5th Cell a grandi depuis son premier jeu vidéo Scribblenauts sur Nintendo DS. La franchise se porte bien et s’apprête à conquérir un nouveau marché, cette fois dans votre salon. Avec Unlimited, la compagnie a débloqué un budget à la hauteur des ambitions de son équipe créative. C’est ce que m’a confirmé la productrice du jeu, Brittany Aubert. Ce budget, concrètement, s’est matérialisé en un produit bien plus complexe que ses prédécesseurs. Le héros Maxwell doit encore récupérer des étoiles cachées dans les niveaux, mais cette fois les quêtes sont poussées et variées. En fait, Scribblenauts Unlimited adopte un modèle « carré de sable », en ce sens que vous pouvez naviguer à votre guise dans un niveau, découvrir des missions et les compléter à votre rythme. Vous imaginerez donc que lesdits niveaux sont bien plus vastes que par le passé, et l’attention aux détails est incroyable. J’ai aussi été impressionné par l’ajout d’une carte globale : les niveaux sont connectés et vous aurez vraiment le sentiment de progresser dans un monde congru. Brittany Aubert m’a indiqué que nous découvrirons l’histoire derrière le personnage Maxwell, pourquoi il recherche des étoiles et d’où vient son pouvoir unique. N’ayez crainte, le jeu conserve son même sens de l’humour qui fait tout son charme : je peux vous confirmer que la combinaison unicycle + panda + panda fonctionne toujours! Ce jeu sera un must dès sa sortie, je le sens.

scribblenauts unlimited

Nintendoland

En quelque sorte, Nintendoland est le Mario Party du lancement de la console Wii U. Seul ou avec des amis (jusqu’à cinq), vous avez le choix entre une variété de 12 mini-jeux amusants, tous basés sur des franchises célèbres de Nintendo (Zelda, Donkey Kong, Mario Bros., etc.). Bien que simples, les mini-jeux sont drôles et l’expérience varie grandement en fonction de la manette utilisée. Pour ma part, j’ai bien rigolé avec le mini-jeu Takamaru’s Ninja Castle, où l’objectif était de lancer des étoiles chinoises à des ninjas. Pour m’y prendre, je devais faire glisser mon doigt sur la surface tactile du Wii U Gamepad tout en visant l’écran avec ce dernier. Un temps d’adaptation est nécessaire, mais une fois qu’on saisit les contrôles, on s’amuse. Sans avoir testé tous les jeux, je peux comprendre l’intérêt de Nintendoland pour les joueurs occasionnels seulement. Il a été développé en fonction de parties courtes entre amis, c’est évident. Et à ce niveau, il excelle. J’ai hâte de voir si sa durée de vie saura s’avérer suffisante.

nintendoland

FIFA 13

Je suis un amateur de soccer et quand j’ai vu la station dédiée à FIFA 13 pour Wii U j’ai tout de suite eu envie de le tester. Le représentant d’Electronic Arts m’a démontré les fonctionnalités uniques du Wii U Gamepad, avec lequel il est possible non seulement de jouer, mais aussi d’incarner l’entraîneur. Je m’explique : un quelques mouvements tactiles, vous accédez à des menus qui vous permettent d’effectuer des changements tactiques en temps réel. Par exemple, vous pouvez adapter votre style de jeu en fonction de votre adversaire sans devoir pauser la partie, et le tout directement à votre petit écran. De plus, le Gamepad peut servir de mire à la première personne pour effectuer un botté de précision, un coup de pied de coin ou un botté normal. Pour ma part, je me suis contenté du Pro Controller, très proche de la configuration PlayStation 3. Toutefois, je dois avouer m’être trompé à quelques reprises entre passer et tirer, puisque les boutons sont inversés sur Wii U. Le représentant m’a confirmé que l’équipe de développement n’a pas voulu trop changer le jeu de sorte à ne pas dépayser les fans. D’un autre côté, les fonctionnalités réalisées avec l’aide du Gamepad sont plus que satisfaisantes et apportent à elles seules un véritable vent de fraîcheur au titre. Tous les autres aspects sont identiques ou presque aux versions déjà commercialisées (PC, PS3, X360).

fifa 13

Disney Epic Mickey 2

Pour cette démo j’ai laissé mon collègue Éric s’amuser un peu (le pauvre!) car je ne suis pas familier avec la franchise et lui si. Tel que dans le premier volet, Mickey, pinceau en main, doit repeindre un monde dénué de couleurs et de formes afin de progresser. Honnêtement je n’ai pas été impressionné par la démo car le jeu souffrait de plusieurs ralentissements et que sa courbe d’intensité était au neutre, didacticiel oblige. Le représentant a avoué que ce volet est davantage orienté aventure, alors que le premier jeu en était un surtout de plateformes. Éric ne semble pas avoir été satisfait de cette décision, mais Sarah, une autre collègue, a bien aimé et a même noté quelques références bien placées dans les environnements du jeu. Par exemple, une statue de Walt Disney lui-même. Un autre élément qui a déplu : l’aspect visuel, qu’on jurerait tiré d’une génération antérieure de consoles. Il faudra attendre le produit final avant de se prononcer, mais cet Epic Mickey 2 ne s’annonce pas très bien, du moins c’est le sentiment que je retiens après avoir vu mes collègues y jouer. On nous a dit que la démo datait, alors ce n’était peut-être pas représentatif.

epic mickey 2

Zombi U

À mon avis le plus intéressant des projets Wii U, Zombi U est un jeu d’horreur et de survie dans lequel vous êtes confronté à une horde de zombies à la 28 Days Later. Ils sont rapides et sournois, donc il vous faut aborder chaque situation avec un maximum de débrouillardise. Notre ami Jey Acevedo d’Ubisoft Montréal nous a aidé à parcourir le monde lugubre de Zombi U le temps de cette démo, la même que celle présentée au E3 2012. Comme vous le savez peut-être, vous incarnez un survivant qui doit tenter de se sauver par tous les moyens, et ainsi éviter de se transformer en infecté. Ubisoft Montepellier a énormément misé sur le Gamepad pour son jeu : plus qu’une manette, le périphérique devient un outil indispensable à votre survie. Vous accédez à votre inventaire avec l’écran tactile, à votre lampe de poche et même à votre carte en temps réel. Malgré un visuel qui n’est peut-être pas à la hauteur des attentes, Zombi U s’annonce comme un petit bijou de jeu vidéo. Malheureusement l’aspect multijoueurs n’était pas accessible dans la démo, donc difficile de juger à quel point ce sera un élément d’impact avec le produit fini.

zombi u

New Super Mario Bros. U

Le plus connu des plombiers à salopette rouge est de retour avec New Super Mario Bros. U, quatrième jeu de la série qui a fait ses débuts sur Nintendo DS. Cette fois, vous avez le choix entre la manette Wii ou le Gamepad. J’ai surtout joué avec ce dernier périphérique car j’étais curieux de tester le jeu sur un plus petit écran. En fait l’expérience était très proche de la version portable : vous n’avez pas à lever les yeux vers votre téléviseur, toute l’action est affichée sur le petit écran. L’utilité du Gamepad prend tout son sens en multijoueurs, où un ami peut faire apparaitre des blocs (grâce à l’écran tactile) pour vous aider à progresser ou freiner des ennemis. New Super Mario Bros. U introduit de nouveaux pouvoirs spéciaux, dont celui du costume d’écureuil qui permet de flotter et de s’agripper aux parois de murs. J’ai apprécié les différents niveaux disponibles dans la démo et je suis persuadé que les familles adopteront ce nouveau Mario sans souci. En attendant un nouveau Mario en 3D, cet opus 2D devrait vous satisfaire amplement, du moins si vous appréciez les jeux de plateformes.

new super mario bros u

Autres impressions

Les jeux ci-dessus n’étaient pas les seuls présentés à l’événement organisé par Nintendo. Toutefois, je me suis moins attardé aux autres titres disponibles sur le plancher, puisqu’ils sont soit offerts sur d’autres consoles ou un peu moins dignes d’intérêt. Par exemple, Ninja Gaiden : Razor’s Edge est une version améliorée de Ninja Gaiden 3 avec quelques ajouts et compatible avec le Gamepad. Vous pouvez exécuter des commandes en utilisant l’écran tactile, ou vous remémorer des mouvements grâce aux différents menus affichés en permanence. Call of Duty Blacks Ops 2 était très proche des versions développées sur PS3, X360 et PC, ne serait-ce, encore une fois, des petits ajouts avec le Gamepad comme la gestion de son inventaire en temps réel. Un autre jeu, cette fois sur Nintendo DS, m’a vraiment irrité : Art Academy. Mais je blâme ici seulement mon incapacité totale à dessiner, même si le jeu vous présente des leçons simplifiées. Dans le genre éducatif c’est super, mais je me questionne quant à l’intérêt de la chose. Ce n’était pas pour moi, tout simplement, et les rares qui ont eu le courage de le tester ne semblent pas avoir apprécié. Paper Mario Sticker Star est prometteur, mais la démo démarrait avec une longue narration qui a limité quelque peu notre temps passé à explorer l’univers de ce produit et ses fonctionnalités. En somme, vous récupérez des autocollants dans les différentes zones du jeu et les utilisez afin de personnaliser vos attaques. Le concept est original, tout comme le style du jeu, mais on peut se demander avec raison si le produit connaitra du succès. Nintendo demeure confiante car le dernier Paper Mario a vendu plus de deux millions d’exemplaires sur Wii.

Voici notre entrevue vidéo réalisée auprès de Julie Gagnon (excusez le « suffisement »). Certains magasins à grande surface ont installé des bornes Wii U si vous désirez faire l’essai de la console avant sa sortie en magasins le 18 novembre prochain.

Sur le même sujet