Critique : New Super Mario Bros. 2

Critique : New Super Mario Bros. 2

26 août 2012 Non Par Michaël Bertiaux

L’éternel plombier

Mario  est en vedette dans son propre jeu de plateformes pour la console portable Nintendo 3DS avec New Super Mario Bros. 2. Comme à leur habitude, le héros en salopette rouge et son ami Luigi doivent sauver la princesse Peach, kidnappée par les enfants de Bowser, les Koopalings. Vous en affronterez un à la fin de chacun des six mondes, ce qui ne va pas sans rappeler la formule classique de Mario Bros. 3. Le comparatif ne s’arrête pas là : un des pouvoirs que vous obtiendrez en cours de partie est le costume de tanooki qui vous permet de donner des coups de queue ou de voler et ainsi explorer des zones autrement inaccessibles.

Comme dans les volets précédents, vous traverserez des dizaines de niveaux à défilement horizontal en accumulant des pièces d’or jusqu’à atteindre le drapeau. Vous trouverez trois pièces spéciales par niveau, parfois bien cachées, lesquelles servent à débloquer des passages secrets dans les différents mondes. Cette fois, Nintendo a vraiment mis l’emphase sur les pièces d’or : plus vous en collectez, meilleures sont les récompenses. Parmi elles figure le mode de jeu « Coin Rush » qui vous plonge dans une série de trois niveaux choisis au hasard d’un monde donné et où vous devez gagner un maximum de pièces en un temps restreint. Vous pouvez ensuite envoyer votre pointage en ligne via le service Street Pass.

J’ai beaucoup aimé l’inclusion des effets en trois dimensions de New Super Mario Bros. 2. Ils donnent du relief aux environnements qui, dans d’autres jeux du genre, sont trop statiques à mon goût. De plus, les différents pouvoirs ajoutent du piquant au concept de base réutilisé tellement souvent dans les deux dernières décennies. La fleur de feu est toujours aussi efficace, mais la fleur d’or explose tout sur son passage et c’est en plein ce que j’aime voir : du nouveau, sans réinventer la roue. Vous auriez dû voir se dessiner le sourire de gamin sur mon visage à l’apparition des grosses boules de flammes! D’autres pouvoirs m’intéressent moins, par exemple mini-Mario, mais je reconnais leur utilité.

new super mario bros 2 jump

It’s-a-me, Mario!

D’un point de vue technique, New Super Mario Bros. 2 n’a pas grand chose à se reprocher : la fluidité est au rendez-vous, les contrôles répondent bien et la 3D est réussie. La musique vous fera vibrer, mais ce n’est pas une surprise venant du compositeur Kenta Nagata, qui a fait ses débuts avec Mario Kart 64. Le seul aspect négatif, à mon avis, est le mode coopératif où deux joueurs équipés de consoles portables 3DS et de deux cartouches (hé oui!) peuvent compléter le jeu en équipe. Trouver un ami qui a en sa possession le jeu c’est une chose, mais vouloir le compléter à deux en est une autre. Je n’ai pas ressenti ce besoin, mais je fais encore partie de ces « dinosaures » qui continuent à marteler que Mario Bros. est une expérience solo, comme à ses débuts sur NES.

New Super Mario Bros. 2 vous scotchera à l’écran tant ses niveaux ont été façonnés à la perfection, et c’est là cette grande force de Nintendo à créer des hits qui, en apparence, ne se renouvellent pas. Je suis d’accord avec les critiques qui déplorent l’absence de changements majeurs. Toutefois, il faut garder à l’esprit que Nintendo est une société conservatrice, du moins sur ses consoles portables. Les véritables ovnis vidéoludiques, elle nous les mijote savoureusement plusieurs années durant jusqu’à offrir un Super Mario Galaxy qui décape.  Bon, je m’emporte. Mais de dire que NSMB 2 n’a rien d’unique est une aberration.

new super mario bros 2 jumpppp

[easyreview title=”Verdict” cat1title=”Résumé” cat1detail=”Malgré un New Super Mario Bros. 2 qui n’innove pas sur tous les plans, Nintendo a encore une fois développé un jeu plaisant à compléter en quelques petites heures. La prise en main est simple, intuitive, et les références au passé du plombier moustachu tant dans les niveaux que chez les ennemis devrait combler votre appétit de jeux de plateformes. Si le défi n’est pas très relevé en début de partie, vous vous en mordrez les doigts dans les derniers niveaux. Un détail me déplait particulièrement dans cette série : où est passé Yoshi? Une véritable carte à explorer avec davantage de choix serait aussi bienvenue, tel que vu dans l’excellent Super Mario World.(SNES). New Super Mario Bros. 2 est un jeu incroyable qui vaut amplement son prix et qui reprend une recette gagnante vieille de plus de 25 ans.” cat1rating=”4″]

Sur le même sujet