Elder Scrolls Online : premiers détails

Elder Scrolls Online : premiers détails

Non Par

Le magazine Gameinformer révèle les tous premiers détails concernant le futur MMORPG Elder Scrolls Online de Zenimax et Bethesda Softworks. « Notre objectif premier est de créer un jeu imposant. Il doit être convivial aux yeux des joueurs en provenance d’autres MMORPGs qui partagent les mêmes mécaniques au niveau des contrôles, mais le jeu doit aussi répondre aux attentes des fans de Skyrim. Nous désirons atteindre ces publics, mais plus important encore, nous devons créer une expérience à la fois unique et amusante », a exprimé Paul Sage, directeur créatif de la franchise Elder Scrolls.

L’histoire de ce volet MMORPG prend place sur le continent de Tamriel, un millénaire avant les événements de Skyrim. Des conflits sans merci font rage, opposant Nerevarine et Dagoth Ur à Morrowind tandis que des seigneurs tentent de repousser l’invasion d’Oblivion et que Skyrim est aux prises avec une guerre civile. Les joueurs pourront rejoindre une des trois factions suivantes, lesquelles possèdent toutes autant de races distinctes : l’Ebonheart Pact qui consiste des Nords, des Dunmers (elfes noirs) et des Argonians, l’Aldmeri Dominion composé des Altmer (hauts-elfes), Bosmer (elfes des bois) et des Khajiit, ou encore le Daggerfall Covenant et ses Breatons, Redguards et Orques.

Le principal vilain d’Elder Scrolls Online est Mannimarco, aussi connu en tant que Roi des Vers. Son but est de prendre le contrôle du royaume des mortels, épaulé du prince Molang Bal, un puissant démon Daedra. Le MMORPG, à l’image des autres produits sur le marché, proposera une vue à la troisième personne et une barre d’actions typique en bas de l’écran. Au contraire des Elder Scrolls du passé, les habiletés devront être choisies avec soin puisqu’il sera impossible de devenir un maître dans chacune des disciplines proposées. Le jeu tentera de se démarquer, entre autres, avec ses événements aléatoires (dialogues entre personnages non joueurs, vols, etc.) et un pouvoir décisionnel qui a un fort impact sur son environnement. Des donjons « publics » sont aussi prévus, c’est-à-dire qui ne sont pas disponibles uniquement sous formes d’instances, permettant la création de groupes improvisés.

Aucun date de sortie n’a été dévoilée pour ce MMORPG. En attendant, voici un teaser officiel du jeu Elder Scrolls Online :