SEGA durement affectée par la vague récente de piratages

SEGA durement affectée par la vague récente de piratages

20 juin 2011 Non Par Michaël Bertiaux

La compagnie de jeux vidéo SEGA figure parmi les victimes les plus importantes des piratages ayant touché un grand nombre d’entreprises au cours des dernières semaines. Son système d’authentification en ligne, le Sega Pass, a été compromis : pas moins de 1,3 million d’utilisateurs sont affectés par les hackers. Leurs données personnelles, adresses courriel, mots de passe encryptés et dates de naissance ont été démasqués, une brèche importante que SEGA tente de colmater de son mieux depuis l’incident.

Le porte-parole Yoko Nagasawa de SEGA a tenté de rassurer ses clients au cours d’un point de presse officiel : « Nous sommes profondément désolés d’avoir causé des problèmes pour nos consommateurs. Nous désirons travailler de sorte à renforcer notre sécurité », a-t-il dit. Le groupe de hackers LulzSec a profité de cette attaque pour offrir ses services et rendre justice à ceux qui se sont infiltrés dans le système de SEGA. Pourtant, c’est ce même groupe qui avait attaqué les serveurs de EVE Online, Bethesda Softworks et Minecraft quelques jours plus tôt.

« Nous désirons vous aider à détruire les hackers qui vous ont attaqué. Nous aimons la Dreamcast, ces personnes sont foutues », a annoncé LuzSec.

Sur le même sujet