Nintendo avoue les difficultées rencontrées par la Wii en ligne

Nintendo avoue les difficultées rencontrées par la Wii en ligne

2 mai 2011 Non Par Michaël Bertiaux

Au cours d’un entretien avec ses investisseurs, le président de Nintendo, Satoru Iwata, a reconnu les problèmes liés à l’infrastructure en ligne de la Wii. « Pour parler franchement, le futur de la Wii aurait pu être différent si Nintendo avait conclu de meilleurs partenariats avec des compagnies externes dans le domaine des services réseau au cours des premiers stades d’adoption de la Wii. »

Satoru Iwata a comparé cette pratique de tout implanter par soi-même avec l’expression familière et japonaise « Jimae-shugi », qui, en traduction libre, équivaut à « faire les choses de sa propre façon. » Cette philosophie a eu comme conséquence de pousser Nintendo à effectuer la plupart de sa recherche et de son développement à l’interne.

« La pratique Jimae-shugi mentionnée possède deux aspects : il s’agit d’un grand honneur d’avoir du succès dans une entreprise en utilisant au mieux ses propres forces, mais d’un autre côté, c’est une honte de ne pas progresser  », a expliqué Satoru Iwata.

« Bien que nous nous sommes déjà remis sur le bon chemin, nous aimerions clairement différencier ce qui est notre véritable force de ce que nous pouvons faire par nous-même mais qui pourrait être mieux fait par d’autres spécialistes talentueux à l’externe afin de ne pas tomber dans ce piège à nouveau. Il se peut que vous soyez au courant de certaines fonctionnalités auxquelles je réfère en ce moment en relation aux développements futurs de la 3DS et du successeur de la Wii. »

Il semble que les deux consoles auront droit à un avenir où l’infrastructure réseau ne souffrira pas des problèmes d’autrefois. Les plateformes de Nintendo n’ont jamais été autant axées sur le jeu en ligne, une réalité qui pourrait être amenée à changer sous peu avec l’arrivée de la 3DS et, dans quelques mois, du Projet Café aussi appelé Wii 2.

Sur le même sujet