L’industrie du jeu augmente d’un Iota au Québec

L’industrie du jeu augmente d’un Iota au Québec

28 mars 2011 Non Par Michaël Bertiaux

Un nouveau joueur a fait son apparition dans l’industrie des jeux vidéo de la Capitale-Nationale : il s’agit de la compagnie IOTA studio. Quatre entrepreneurs issus de différents milieux sont responsables de sa fondation. Il y a d’abord Alexandre Bellotto, responsable technique et artistique, enseignant au DEC en Animation 3D et synthèse d’images au cégep de Limoilou. Ensuite, il y a Erick Fortin, responsable de la conception et de la production, ancien d’Ubisoft Québec et de Beenox. Il est lui aussi travailleur au cégep de Limoilou et y occupe un poste de Coordonnateur du Département de Techniques en Animation 3D et synthèse d’images (DEC).

Parmi les deux autres membres de l’équipe se retrouve Philippe Hardy, responsable de la technique et de la technologie, diplômé en programmation de jeux vidéo du cégep de Sainte-Foy et à l’ENDI. Il étudie présentement au BAC en informatique à l’Université Laval. Le dernier individu responsable de la naissance du studio IOTA est Martin Laberge, responsable de l’illustration et de l’animation, un ancien de Sarbakan (animateur Flash) et d’Ubisoft. Il enseigne au cégep de Limoilou en Animation 3D – trois des quatre employés ont ainsi un repaire commun au niveau professionnel, sans compter les affinités concernant le jeu vidéo dans sa globalité.

IOTA studio est en plein développement. Le site officiel (http://www.iotastudio.com/) est à la recherche de plusieurs talents dans une panoplie de domaines, que ce soit les Arts, le Droit ou encore le Marketing. Au moins un projet est en cours de développement chez cette compagnie, destiné aux plateformes PC, PlayStation Network et Xbox Live. Il s’agira d’un jeu de plateformes en 3D avec puzzles, qui offrira une expérience en solo uniquement du genre aventure. D’autres détails seront connus dans les semaines à venir.

Sur le même sujet