Skyrim : le plein d’infos

Skyrim : le plein d’infos

8 mars 2011 Non Par Michaël Bertiaux

Official Xbox Magazine propose plusieurs nouvelles informations à propos du jeu The Elder Scrolls V: Skyrim, prévu le 11 novembre 2011 sur PC, PlayStation 3 et Xbox 360. Il est appris ainsi que les dragons, même s’ils règnent en maîtres dans le ciel, n’attaqueront pas automatiquement un joueur qui se retrouve par malheur dans leur champ de vision. Le concepteur Todd Howard chez Bethesda Softworks a dit : « En théorie, vous pouvez combattre un dragon dès que vous en voyez un juste en le bombardant dès qu’il passe près de vous, mais soyez sûr d’être prêt pour le combat. »

Le magazine confirme aussi la télékinésie, qui s’intégrera à la liste des 80 sorts disponibles dans le jeu. Les cris de dragons, nouvel élément gameplay fort intéressant, se détaillent davantage avec cet extrait : « Le premier aperçu de cette nouvelle magie qui nous a été dévoilé est l’habileté de ralentir le temps. Alors que vous approchez des écritures, un mot en particulier se met à briller. Une fois (le pouvoir) examiné et équipé, une seule pression de bouton ralentit la scène au complet de huit secondes, vous permettant de perforer les ennemis avoisinants de flèches. Si vous apprenez le reste de la phrase, vous pourrez vous amuser ainsi à la Max Payne médiéval pour une durée plus longue. »

Dans Skyrim, chacune de vos mains est accompagnée d’un menu rapide. Il est donc possible de changer votre équipement en cours de route d’un bouclier à un sort sans avoir à pauser le jeu. Concernant la dangerosité du climat, le magazine dévoile comment « Skyrim sera un territoire un peu moins dangereux cette fois. Au lieu d’entamer une chasse chaque fois que vous vous aventurez dans la nature, plusieurs créatures (incluant les géants) vous ignoreront tout simplement à moins de leur donner une raison de vous attaquer. Certaines espèces sont fâchées de manière constante, donc n’allez pas essayer de devenir ami avec une araignée de givre. »

Les donjons, mieux conçus que par le passé avec Oblivion, possèdent une panoplie de pièges et de puzzles qui leur confèrent une diversité palpable, « proche d’un Indiana Jones. » L’intelligence artificielle semble plus développée que jamais concernant les personnages non-joueurs (NPCs) : chacun d’eux possèdera son propre horaire, un peu comme ce qui avait été promis avec le Radiant A.I. pour Oblivion. Un exemple offert est le suivant : dans la petite ville de Riverwood, certains personnages coupent du bois, s’occupent d’un moulin à vent, font de la cuisine, et ainsi de suite. Chaque ville possède son propre système économique, et il semble possible de ruiner Riverwood en sabotant son précieux moulin!

Chaque action est liée à une conséquence dans Skyrim. Si vous laissez tomber une épée dans un village, un NPC qui vous aime bien vous la rendra, pensant que vous l’avez laissée tomber. Un autre NPC, neutre cette fois, vous demandera s’il peut la conserver. Un NPC mauvais la conservera pour lui. Si vous tuez le voleur, le jeu pourrait envoyer à vos trousses des proches de sa famille pour venger le meurtre. Il faudra donc y penser à deux reprises avant de s’en prendre aux personnages!

Sur le même sujet