GoodOldGames n’est pas vraiment mort

GoodOldGames n’est pas vraiment mort

22 septembre 2010 Non Par Michaël Bertiaux

Il y a deux jours, le service GoodOldGames (GOG.com) annonçait sa fermeture prématurée, prenant par surprise à peu près tout le monde sur Internet. La plateforme virtuelle, créée par les développeurs du jeu vidéo The Witcher, CD Projekt, permettait l’achat et le téléchargement de véritables classiques, incluant Fallout, MDK, Sacrifice, et plusieurs autres. Coup de théâtre, il semble que cette annonce n’était qu’une simple blague : la compagnie révèle aujourd’hui que son service redeviendra disponible sous peu, avec son lot d’ajustements.

Tout d’abord, GOG.com ne sera plus en phase bêta. Dès demain, il affichera un design repensé dont les pages se veulent plus informatives et riches en contenu. Le code a été retravaillé de sorte à supporter six fois plus d’utilisateurs que par le passé, évitant les ralentissements du serveur. Un nouveau client de téléchargement fera lui aussi son entrée en fonction afin d’alléger le processus d’installation des jeux, dont une plus grande sélection sera offerte gratuitement. De plus, au moins 150 jeux seront compatibles avec le système d’exploitation Windows 7, et cette liste devrait grossir au fil des semaines.

Pour sa nouvelle version, GOG offrira le jeu Baldur’s Gate et son expansion à 9,99$ US. L’administration du populaire site s’est déjà excusée d’avoir créé une vague de panique parmi ses clients et la presse. Quoi qu’on en dise, c’est un formidable coup marketing qui a déjà été exploité par le passé, notamment avec le site tshirthell.com.

Sur le même sujet