Cet automne, célébrez les jeux vidéo avec le resto-bar LvlOp!

LvLOp

Avez-vous déjà eu envie de partager votre passion pour les jeux vidéo autour d’une bonne bière ou d’un plat convivial, préférablement les deux? C’est ce que proposera le resto-bar LvlOp cet automne. Situé en plein cœur du quartier technologique de St-Roch sur la rue St-Joseph, ce repaire pour gamers ouvrira bientôt ses portes avec un concept qui a déjà fait ses preuves ailleurs. Né de la passion de Matthias Coupry, d’Alexandre Grigorakakis, de Nicolas Huot et de Dimitrios Agiassofitis, LvlOp se présente comme un incontournable pour les amateurs de jeux vidéo dans la Ville de Québec.

Afin d’en savoir un peu plus sur cette nouvelle entreprise, nous avons posé quelques questions à Matthias Coupry, président de LvlOp. Découvrez ci-dessous de nombreux détails concernant ce projet de longue haleine qui fera bientôt vibrer les joueurs d’ici.

Merci de nous avoir accordé cette entrevue. Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs et y aller d’un résumé de votre cheminement professionnel à ce jour ?

Merci à vous pour l’invitation! Mon nom est Matthias Coupry, président et l’un des 4 fondateurs du resto-bar e-sports LvlOp qui ouvrira ses portes pour les gamers de Québec dans quelques semaines. Je travaille dans le milieu du service à la clientèle et de la gestion depuis plus de 10 ans, que ce soit dans la restauration ou l’hôtellerie à travers différents postes, dans différents entreprises ou encore dans le milieu des jeux vidéo et des réseaux sociaux.

Qu’est-ce qui a été la bougie d’allumage de votre projet de resto-bar axé sur les jeux vidéo ?

Dès mon plus jeune âge et comme beaucoup, j’ai été passionné de jeux vidéo. J’ai fréquenté différents cybercafés comme le Trybal et DreamCité qui sont malheureusement tous deux fermés maintenant, ainsi que le Skyzo un peu plus tard. Depuis de nombreuses années, je souhaitais créer un nouveau type d’établissement dans lequel les gens pourraient à la fois jouer, manger un truc et visionner différents types de streams de jeux vidéo.

Avec l’effervescence du e-sports depuis des années et la popularité des plateformes telles que Twitch, je savais que quelque chose d’original pouvait être créé. J’ai donc continué à travailler cette idée jusqu’à ce qu’Alexandre et Nicolas se joignent à moi pour que l’on démarre concrètement cette aventure et développe davantage ce concept tout nouveau. Avec l’aide de notre quatrième associé, Dimitrios, nous avons fait avancer ce projet étape par étape depuis plus d’un an et demi. Il y a eu de nombreux changements pour le design, les machines disponibles, cocktails et finalement le restaurant, mais nous sommes heureux de pouvoir offrir un endroit pour les gamers totalement innovateur en créant le LvlOp.

Le secteur du Nouvo St-Roch est sans équivoque une plaque tournante des nouvelles technologies pour la Ville de Québec. Était-ce votre choix depuis le début ?

Nous avions plusieurs critères importants pour l’emplacement du LvlOp, mais dès le début, nous savions bien que ce quartier serait idéal pour ce type d’établissement. Comme vous le dites, il s’agit du coin où se retrouve les différentes compagnies œuvrant dans la technologie et les jeux vidéo, en plus d’offrir différents avantages comme la proximité et l’accessibilité pour les habitants de Québec.

Votre resto-bar se nommera « LvlOp », tiré du terme anglais « Level Up » bien connu des joueurs. Y’a-t-il plus derrière ce nom, peut-être une idée d’évolution ?

Le nom LvlOp est arrivé suite à un gros brainstorm entre nous au tout début de l’aventure. Nous souhaitions quelque chose auquel les gamers pourraient s’identifier. Le mot « Level » est venu naturellement et à travers différentes suggestions, puis l’un de nous a prononcé « OP » pour overpower. La suggestion de mixer Level Up à OP pour créer un nouveau mot a donc été faite et ce fut un moment mémorable. L’idée était géniale, le nom parfait et nouveau, les gamers allaient adorer. LvlOp est né!

Le concept d’un resto-bar axé sur les jeux vidéo n’est pas nouveau en soi. À Montréal, par exemple, le Nexus Smart Bar a adopté un modèle d’affaires qui, du moins au premier coup d’œil, se rapprochera du vôtre. De là cette interrogation : qu’est-ce qui vous distinguera de la concurrence (d’ici ou d’ailleurs) ?

Au début du projet, nous savions que les bars e-sport existaient en Europe et un peu partout dans le monde. Il n’y en avait pas encore au Canada mais nous savions que cela allait bien évidemment arriver par ce tournant dans le monde du e-sport. Nous souhaitions cependant créer quelque chose qui, bien qu’avec des similitudes en ayant des consoles et TV, saurait accueillir sa propre clientèle de gamers. Je dirais que ce qui nous différencie le plus est notre restaurant et sa carte ainsi que nos heures d’ouvertures, soit du midi jusqu’en soirée.

Le menu Bistro AFK (Away from keyboard pour les gamers) saura plaire à tous les goûts en offrant des plats tels que le spaghetti rhum et pesto, le burger OP ou encore la cuisse de canard. Le menu rapide « Hit and Run » sera parfait pour ceux qui veulent manger quelque chose de simple et rapide comme le wrap césar, les chorizo panés et le panini prosciutto aux pommes et brie.

Cependant, notre aménagement, notre design et l’ambiance que nous dégagerons seront aussi bien différents des établissements de type bar e-sport qui existent dans le monde. Nous allons entre autres, avec l’aide de notre partenaire La Planque Jeux Vidéo, créer un mini-Warpzone permanent dans notre établissement pour notre coin rétro. Le LvlOp sera une expérience bien particulière que nous souhaitions créer pour les Québécois.

La scène eSport a pris beaucoup d’ampleur au cours des dernières années avec des jeux comme Hearthstone, League of Legends et bien d’autres. Quels jeux avez-vous le plus hâte de couvrir pour vos événements et pourquoi ?

Difficile de choisir à travers tous les événements dans le monde du e-sport. League of Legends est l’un des plus gros au monde et selon notre ouverture, nous pourrions diffuser une partie du championnat du monde. Il y a cependant de nombreux autres jeux que nous souhaitons couvrir et créer différents événements tout au long de l’année comme Overwatch, Super Smash Bros, Street Fighter, Counter Strike et bien d’autres, qui sont tout aussi importants et occupent une place qui l’est tout autant pour les joueurs.

Récemment, vous avez annoncé un partenariat avec la Fédération québécoise de sports électroniques dans le but de « développer la culture du sport électronique au Québec ». Concrètement, avez-vous des idées de comment parvenir à ce but ?

Nous allons travailler conjointement avec la FQSE et les différents établissements de type LAN center, bar et resto-bar pour cela. Que ce soit pour créer des événements, diffuser, promouvoir, tout ce qui est lié au e-sport et les équipes et membres de la Fédération. Davantage d’informations seront communiquées à propos de ce partenariat plus tard.

Pour terminer, qu’aimeriez-vous que les gens retiennent de leur expérience lorsqu’ils visiteront le resto-bar LvlOp cet automne ?

Je pense que LvlOp sera un lieu fait pour tous les types d’amateurs et passionnés de jeux vidéo et créera de nombreuses expériences. Les clients pourront venir manger un bon plat dans une ambiance de gaming, visionner des streamings de joueurs d’ici ou des compétitions à grande échelle, venir jouer seuls ou avec des amis, tester des nouveaux jeux, boire un cocktail unique à thème après une dure journée de travail, participer à des événements organisés par le LvlOp et ses partenaires. Nos employés seront des gamers qui comme vous partagent cette passion. Le LvlOp sera à part entière une expérience à vivre.

LvLOpDe gauche à droite : Matthias Coupry, Nicolas Huot, Alexandre Grigorakakis, Dimitrios Agiassofitis. Photo utilisée avec la permission de LvlOp.

 

1 Rétrolien / Ping

  1. Le Meltdown : premier bar eSports de la Ville de Québec

Laisser un commentaire